Activités

Présentation des activités de la Guilde du Pays de Brou

Nous montons un camp de 11 tentes avec la Mesnie de Kallungen (environ 1000m carré) où chacun vaque à ses occupations.

Nos Dames cousent, travaillent le cuir et font de la calligraphie, pendant que les guerriers s’entrainent au maniement des armes et que les cuisiniers préparent le festin.

Puis, les Chevaliers montrent à leurs épousées comment défendre leur forteresse quand ils sont absents.

Le feu est allumé pour la cuisine et les tentes sont apprêtées confortablement afin de résister aux fraîches nuits. Dehors les râteliers d’armes sont garnis prêts à l’emploi. Une cible et un billot sont installés pour l’entrainement du tir à l’arc ainsi que le lancer de haches et de couteaux. L’atelier du cuir est installé sur une table, tandis que d’autres se prêtent à la calligraphie.

Plus loin, les écuyers s’occupent des chevaux qui vont participer aux tournois.

Plusieurs fois par jour et si le cœur vous en dit, nous jouons un « mistère profane » tiré de l’histoire de la Mythologie. Tous alors participent à la pièce où se côtoient les chevaux et les hommes, les guerriers et les Mages afin de vous entrainer dans un monde imaginaire vieux de 800 ans.

Ainsi va la vie de notre camp…

 

ESCRIME MÉDIÉVALE

Notre atelier d’escrime prend une part importante dans notre association. Composé d’hommes et de femmes qui s’entrainent toutes les semaines avec un maître d’armes, ils montent ensemble des combats pour le plus grand plaisir du public. Certains se battent avec une épée bâtarde, ou encore une épée deux mains, ou une une main avec bouclier ou lance… Nous faisons essentiellement du combat de spectacle mais nous nous entrainons aussi pour du combat instinctif ou encore pour des mêlées.

Combat pour l'honneur de Dame Diane de Brassac (Guilde de Brou) . Messire Hughes de Fresnoy (Guilde de Brou) versus Hughes de Kenaff (Mesnie de Kallungen).

Gepostet von Ghislaine Saint-Lager am Montag, 4. Juni 2018

 

ARCHERIE

Avant les joutes, c’est un tir qui définit quel participant commence. L’atelier archerie recherche plusieurs personnes passionnées par le tir instinctif. Nous faisons aussi du tir à cheval lors des spectacles.

 

ATELIERS CUIR ET CALLIGRAPHIE

Le travail du cuir existe depuis très longtemps et au Moyen-Age il permettait de fabriquer certaines pièces pour se protéger comme des morceaux d’armures ou encore des fourreaux d’épées. Nous fabriquons nous même nos accessoires en cuir qui complètent nos costumes. Nous nous retrouvons une fois par semaine chez les uns et les autres pour travailler ensemble et partager nos connaissances en la matière.

Au 11ème siècle, les nobles écrivaient en écriture caroline qui devint ensuite la gothique si facilement reconnaissable par ces lettres très géométrique. Nos calligraphes réalisent nos messives, nos panneaux d’atelier et bien d’autres choses encore à l’aide d’encre ou de brou de noix. Ils écrivent avec un calame (morceau de bambou taillé) ou une plume métallique.

 

ATELIER COUTURE

Grâce à notre couturière Dame Diane de Brassac, nous fabriquons nos étendards, bannières, haut-vents, tabards, robes ou encore les caparaçons pour les chevaux.

 

ATELIER ÉQUITATION MÉDIÉVAL

Notre association comportent environ cinq cavaliers pour le moment. Amateurs ou professionnels, ils se retrouvent pour créer des joutes ou encore des jeux équestres lors de spectacles ou tournois. Aidé de leurs écuyers, ils font revivre le frissons d’autrefois. Nous recherchons actuellement encore des cavaliers pour agrandir notre équipe. Ils doivent être indépendant pour le transport de leurs chevaux et passionné par le médiéval.

 

ATELIER HAUBERGERIE

Nos combattants fabriquent eux même leurs cotes de plates ou cotes de maille avec du fil d’acier en 1.6mm et parfois même en 2.7mm. Une cote de maille peut faire jusqu’à trente kilos mais offre une bonne protection contre les coups d’épées.